Play, Like & Share

Booba: cette partie du corps de Kaaris qu’il a en horreur « Priez pour moi » ! (PHOTO)

Sur son compte Instagram, Booba a partagé une photo où il a dévoilé la partie du corps de Kaaris qu'il a vraiment horreur !

0 1 796

Depuis plusieurs années, Booba et Kaaris se clashent régulièrement sur les réseaux sociaux. Ils en sont même venus en main il y a plusieurs mois à l’aéroport d’Orly, à Paris. En plein milieu des voyageurs, ils se sont tapés dessus et ont causé plusieurs dégâts. Ils ont finalement trouvé une solution. Les deux ont eu l’idée de lancer un combat octogone. Ce dernier aura lieu le 30 novembre prochain. Mais si ce règlement de compte a pris beaucoup de place sur leurs réseaux sociaux, Booba humilie aussi son rival.

En effet, il y a une partie de son corps qu’il déteste plus que tout. Une partie de son corps qui le « dégoute » et qu’il a beaucoup de mal à accepter. Il s’agit de ses pieds. Sur les réseaux sociaux, Booba affiche des pieds plus écoeurants les uns que les autres et les comparent à Kaaris. Ce dimanche 4 Août, il a partagé une nouvelle publication sur son compte Instagram où il a dévoilé un pied avec une jambe très poilue.

Booba déteste aussi les pieds de Kaaris

En légende de sa photo, Booba a aussi écrit : « Priez pour moi… ». Avec cette phrase, il fait donc référence à leur combat. Les deux vont devoir s’affronter et tous les coups seront permis. A tout moment, B2o va donc pouvoir recevoir le pied de Kaaris contre lui. Surtout qu’ils s’entrainent vraiment très dur chacun de leur côté. En ce moment, le clash tourne autour d’une conférence de presse.

Kaaris veut faire une conférence de presse tandis que son Booba refuse catégoriquement. Ce dernier a même décidé de le narguer en balançant de façon ironique « J’ai peur ». Celui qu’il surnomme « Armand » a alors balancé : « Hey hey Mister Chupa… Donc moi dès que je propose un truc c’est pas bon ? Et arrête de dire que j’ai pas envoyé le contrat, regarde dans la boîte mail de SHC. En tout cas moi, je serais là à la conférence de presse ».