Play, Like & Share

Chris Brown critiqué à cause des paroles de « Nice Hair » jugées controversées !

Réactif à la moindre attaque, Chris Brown continue de se montrer virulent et vulgaire. Ses détracteurs ne le ménagent pas non plus !

0 2 557

Artiste de RNB incontournable, Chris Brown a une voix reconnaissable parmi mille. En effet, le chanteur est également un danseur incroyable, connu pour ses chorégraphies très élaborées. Ses spectacles sont également de grands moments pour tous ses fans.

Pour autant, Chris Brown reste un artiste controversé. Tant pour ce qui est de sa musique que pour sa personne. Déboires amoureux, vie privée exposée, l’homme a de nombreuses fois suscité la polémique. La semaine dernière, il revenait d’ailleurs avec un tout nouvel album.

Chris Brown de nouveau critiqué !

Dans son nouvel album Indigo, Chris Brown fait état de paroles controversées et déjà vivement critiquées. Dans le morceau « Need a Stack », il affirme (traduit en français) :

« Je la f*urre, après je lèche entièrement cette ch*tte, mets-là juste-ici / Je ne veux seulement b*iser les p*tes noires avec de beaux cheveux ».

Alors que les paroles sont déjà particulièrement crues, les gens ne s’attardent ni sur les propos raciaux, ni sur les mots obscènes. Ce qui les intéresse, c’est la notion de beau et de moche. Ainsi, ils se demandent qu’est-ce que Chris Brown insinue entre les « good hair » et les « bad hair ».

interview de Sandra Maya, la Naomi Campbell togolaise

Certaines personnes affirment également qu’il n’aime pas tant les femmes noires. Les femmes avec qui il a été en relation affirment qu’il a même un problème avec « ses propres enfants ». Des propos sévèrement repris par le principal intéressés, qui affirment « qu’ils délirent ».

Chris Brown s’en est finalement violemment pris à tous ses détracteurs :

« Bande de trous du c*l, sincèrement, JE N’EN AI RIEN A FAIRE DE VOTRE NEGATIVITE. JE NE VAIS PAS COMMENCER A FAIRE DE LA DENTELLE AVEC VOUS, FEMMES BIZARRES ET AUX FAIBLES ESTIMES DE SOI. LA PLUPART D’ENTRE VOUS RESSEMBLE A DES GRENOUILLES. ALORS DE VENEZ PAS M’EMBÊTER AVEC CES C*NNERIES. JE VAIS VOUS TIRER DESSUS ET VOUS FAIRE RÔTIR EN ENFER. »

Encore une fois, la virulence et la vulgarité est de mise.