Play, Like & Share

Drake sort deux morceaux pour fêter le sacre de Toronto

0 1 118

Des scènes de liesse, qui ont parfois viré à l’émeute, ont envahi les rues de Toronto après le premier titre NBA de l’histoire des Raptors. Le rappeur Drake, grand supporter et ambassadeur de la franchise, a lui sorti deux titres pour fêter ça.

Toute une ville (et un pays) attendait ça. Alors quand Stephen Curry a manqué un tir à 3 points, offrant le premier titre NBA de l’histoire des Toronto Raptors, des milliers de fans canadiens ont exulté de joie jeudi soir. Des scènes de liesse ont envahi les rues de la ville anglophone située à l’est du pays, sur les bords du lac Ontario.

Cela a même parfois viré à l’émeute avec des tirs de gaz lacrymogènes par la police. Plusieurs feux d’artifice improvisés ont même été tirés au milieu d’un concert de klaxons et d’une foule de gens.

Un autre supporter un peu spécial a laissé éclater sa joie et décidé de célébrer ce titre historique d’une autre manière. Drake, rappeur canadien auteur du tube planétaire « God’s Plan », a décidé de sortir deux nouveaux titres ce vendredi. Il l’a annoncé sur son compte Instagram. Les deux morceaux s’appellent ‘Omerta’ et ‘Money in the Grave’. Il a expliqué à la presse que la sortie de ces titres était attendue par les fans des Raptors.

Drake a suivi au plus près les playoffs et s’est même accroché avec plusieurs joueurs adverses, dont Giannis Antetokounmpo en finale de la conférence Est. Il a récidivé lors de la finale face à Golden State. Après le match 1, le rappeur s’était accroché avec Draymond Green avant que Stephen Curry ne prenne sa revanche en fêtant ostensiblement un panier lors du match 2.

Les deux hommes ne sont pas fâchés pour autant. Après la victoire des Raptors, Drake s’est entretenu par téléphone avec Curry lors d’une scène filmée par des médias américains dans les couloirs de l’Oracle Arena.

Drake a été le sujet de nombreuses conversations lors de ces finales puisqu’une radio de San Francisco, qui partage la même baie qu’Oakland (où est située la franchise des Warriors), a refusé de diffuser le moindre morceau du rappeur canadien le temps des finales. Rien ne dit encore si la diffusion reprendra après le sacre des Raptors.